DLire devient J’aime lire Max, le magazine de lecture des 9-13 ans

DLire devient J’aime lire Max, le magazine de lecture des 9-13 ans

Le magazine DLire change de nom et devient J’aime lire Max ! Chaque mois, les 9-13 ans y ont rendez-vous avec un roman, des BD, des jeux, des infos… qui donnent l’énergie et l’envie de lire ! Découvrez le numéro de septembre…

De la lecture pour tous les goûts et tous les appétits !

“J’aime lire Max”, le magazine de lecture des 9-13 ans, septembre 2014Chaque mois, J’aime lire Max propose aux enfants et aux ados de 9 à 13 ans :
un roman captivant (polar, aventure, enquête, comédie…) ;
30 pages de BD (Zélie, Grompf, T. Taclack, Tralaland) ;
des reportages et des infos insolites ;
des jeux rigolos et
les énigmes du Docteur Enigmus.

Au sommaire du numéro de septembre

Au sommaire du magazine J'aime lire Max de septembre 2014

Le roman : “Roland et le chevalier Perce-Muraille”
Extrait du chapitre 1 : L’ étrange voyageur

– Roland, tes jambes ! Serre les jambes ! Rien à faire. Le cheval continue d’accélérer. Paniqué, je lâche les rênes ; je suis propulsé à terre. Ma leçon d’équitation est un échec cuisant. Heureusement, les seuls qui assistent à ce spectacle navrant sont le chevalier Baudelique et son destrier.
– C’est la faute de cette bête, je grommelle. Elle a le diable en elle !
– Dis plutôt qu’elle avait le diable sur elle, vu comme tu te cramponnais. Pas étonnant que Tempête t’ait désarçonné. Me voilà doté d’un fameux écuyer !

Je me relève douloureusement mais, sitôt debout, je toise le chevalier d’un air fier. “Garde tête haute”, c’est la devise qui orne le blason de mon maître. Je me dois d’y être fidèle.Le chevalier Baudelique éclate finalement de rire. Je ne connais pas son âge exact mais, à mon avis, il a dépassé celui de chevaucher en armure aux quatre coins du royaume de France. Le chevalier Baudelique est un chevalier errant : il loue son épée à qui peut se l’offrir.
– Allez, assez pour aujourd’hui. Hâtons-nous, je compte bien rejoindre le village avant que la nuit tombe !
Je trottine derrière mon maître. Nous nous dirigeons vers le village d’Angomesnil. D’après ce que nous avons entendu dire sur les chemins, il y aurait là-bas un marchand qui cherche une escorte pour se rendre en pèlerinage au Mont-Saint-Michel. Nous sommes en 1120, et les bandits sont nombreux sur les routes. C’est ainsi que le chevalier Baudelique gagne sa vie : il n’a pas besoin de combattre. La seule vue de son armure d’acier suffit à faire fuir les hors-la-loi.

Le village d’Angomesnil n’est en réalité qu’un simple hameau : il n’est constitué que de quatre fermes et d’une petite auberge signalée par une enseigne. L’auberge est quasi déserte : il n’y a pas trace du marchand. Seule une personne au visage dissimulé par le capuchon de son manteau de voyage se tient attablée au fond de la pièce. La vaste salle est plongée dans la pénombre. Nous prenons place sur un banc. Une vieille femme nous apporte deux écuelles de gruau accompagnées de généreuses tranches de pain. Nous mangeons en silence.  [La suite est à découvrir dans le numéro de septembre…]

Des BD

30 pages de BD chaque mois pour retrouver Zélie, Grompf, Énigmus, T. Taclack et Tralaland…

30 pages de BD à lire chaque mois dans J'aime lire Max : Zélie, Grompf, T. Taclack, Tralaland

Des infos, des reportages…

Les coups de cœur de la rédac :
Romans, BD, Mangas, Sites Web, appli, émissions de télé…

La question qui tue : Est-ce que le hip-hop peut aider à être bon en maths ?
Mais oui ! D’ailleurs un prof de maths américain fait ses cours en rappant… Et il n’est pas le seul à tenter des méthodes un peu dingues pour aider les élèves à apprendre. Ce mois-ci, J’aime lire Max emmène ses lecteurs dans des écoles vraiment folles !

Des maxi conseils : Comment réussir à se faire des copains et devenir celui ou celle qu’on s’arrache dans la cour ? Suivez le guide !

Bayard Jeunesse