Les ados n’aiment-ils vraiment plus lire ?

Les ados n’aiment-ils vraiment plus lire ?

De nombreux parents se demandent pourquoi leur adorable bambin, si heureux de pouvoir enfin lire, a perdu à l’adolescence l’envie de se plonger dans un livre ? Le magazine Je bouquine vous propose des pistes de réflexion… et une sélection de 12 romans pour ados qui plairont aux lecteurs passionnés ou beaucoup plus occasionnels !

Du “pour soi” à l’école primaire à “l’entre soi” du collège

Savoir bien lire valorise l’enfant dans le cadre scolaire et lui procure des bienfaits sans équivalent : découvrir de nouveaux univers imaginaires, apprivoiser toutes sortes d’émotions, se recentrer, se calmer quand il y a trop d’agitation… Bref, de 7 à 10 ans, lire tout seul, ce n’est que du bonheur ! Arrivé au collège, l’enfant entre dans l’ère de la sociabilité. Ce qui compte, c’est de devenir un collégien identifié comme tel. Baskets, sac à dos, objets numériques lui servent à construire son identité en étant reconnu dans le regard de l’autre. Parler, échanger, s’évaluer entre pairs devient l’activité principale, tandis que lire passe du côté des activités accessoires, voire obsolètes… Suffirait-il alors aux parents, jadis si fiers de leur jeune lecteur, de tenir bon en attendant que la puberté achève son travail et que le goût pour la lecture reprenne sa place ?

Les mutations numériques

Ce n’est pas si simple ! Avec le numérique, et souvent à partir d’un unique objet, il est aujourd’hui possible de téléphoner, photographier, filmer, dessiner, lire, écrire, écouter de la musique, regarder des films… Terminé, l’objet associé à une seule activité !
Les jeunes ne liraient plus ? En réalité, sur leur écran, ils lisent tout le temps. Sur les réseaux sociaux, ils écrivent tout autant… Le numérique a changé la façon de lire : on lit plus court, plus dense et la majorité des échanges sont de l’ordre de la conversation et de la sociabilité. Nos enfants nous devancent en permanence, à l’affût de la moindre nouveauté numérique, du nouveau réseau social… loin du regard des adultes.

Passionnés de lecture…

Bonne nouvelle, sur le Web, aimer lire permet encore et toujours de tisser des liens avec ceux qui partagent la même passion par le biais de discussions, de créations de pages spécialisées et de blogs… Phénomène récent, les “fanfictions” s’y multiplient. Souvent écrites par des ados, ces histoires ou bribes d’histoires mettent en scène des personnages de fiction et permettent de prolonger des univers imaginaires de façon collaborative. Sur le site Fanfiction.net, on dénombre ainsi 742 000 suites d’Harry Potter… La lecture et l’écriture se trouvent étroitement associées. Autre plateforme de publication en ligne, Wattpad mérite une visite : 90 % des inscrits s’y connectent depuis leur smartphone, essentiellement pour lire (1 personne sur 10 propose des histoires). Si vous aimez la littérature classique, vous aurez cependant du mal à passer les premières lignes sans frémir ! Anna Todd, auteur de l’histoire sentimentale After, y a publié depuis son smartphone 300 chapitres qui ont été lus 1 milliard de fois, recueillant 6 millions de commentaires. La success-story a continué sur le papier : la saga After caracole en tête des listes de best-sellers.

Je bouquine, un magazine passeur de romans

Les jeunes liraient donc encore, mais pas forcément ce que leurs parents souhaiteraient qu’ils lisent… ! Voilà pourquoi l’équipe du magazine Je Bouquine dévore quasiment toute la production de romans s’adressant aux ados et aux jeunes adultes. Notre objectif : proposer à la fois le meilleur et le plus représentatif des tendances littéraires actuelles. Nous pourrons mettre, à la Une, une jeune fille écrivant sur Wattpad, une Youtubeuse célèbre comme Enjoy Phoenix, aussi bien que les auteurs de la remarquable série phénomène U4. Tout notre travail consiste à partir des pratiques de lecture contemporaines et à les accompagner, en proposant toutefois quelques pas de côté vers la littérature patrimoniale et classique. Sans cesser de promouvoir le plaisir de lire et d’écrire !

Parmi les petites pépites que nous avons dénichées et que les lecteurs de Je Bouquine découvriront dans le numéro de septembre : Gargantua, de Rabelais, réécrit sous forme de tweets par une classe de seconde d’un lycée breton. Drôle, malin, réussi… et la preuve que les liens entre nos univers culturels de référence et ceux de nos enfants sont possibles ! En attendant, voici la sélection de livres du magazine Je bouquine  à proposer à vos ados pour l’été. Il ne vous est pas interdit de vous y plonger, vous aussi, pour de jolis moments de lecture partagés !

Comment donner envie de lire aux ados ? Découvrez la sélection de livres pour ados du magazine Je Bouquine

Delphine Saulière, rédactrice en chef de Mes premiers J’aime lire, J’aime lire, J’aime lire Max et Je Bouquine

Enregistrer

One Comment

  1. 21 juillet 2016 at 18 h 18 min

    […] Pourquoi les ados délaissent-ils les livres ? Je bouquine vous propose des pistes de réflexion… et une sélection de 12 romans pour ados qui plairont à tous.  […]