Mes premiers J’aime lire, la grande aventure de la lecture !

Mes premiers J’aime lire, la grande aventure de la lecture !

Grand chambardement pour les 6-7 ans : l’entrée au CP marque une vraie étape dans la vie scolaire et émotionnelle des enfants et de leurs parents. Scolaire, car enfin s’ouvre la porte de la « grande » école, celle qui mène vers les savoirs de « grands ». Emotionnelle, car l’apprentissage de la lecture va faire entrer l’enfant dans de nouveaux mondes, inventés par des écrivains, et les faire voyager dans leur tête bien plus loin qu’ils ne pourraient l’imaginer. Depuis 2002, chaque mois, Mes Premiers J’aime Lire marche pas à pas à côté des enfants, arpentant avec eux les chemins du rêve, du rire, du frisson, bref du plaisir de lire.

 

Des histoires écrites pour tous les enfants

Bien sûr, apprendre à lire, puis lire, est un acte solitaire et personnel, mais combien sont les enfants qui adorent encore l’histoire du soir, racontée par papa ou maman ? La première petite histoire se lit volontiers à deux. Le grand lit l’histoire, sauf les mots en gras que l’enfant doit déchiffrer. A mi-chemin entre l’album illustré petite enfance et les tout premiers romans, ces histoires sont comme la première marche de l’escalier à monter.

Ensuite, vient le gros « morceau » soutenu par le CD : le roman. Nos romans sont écrits par les meilleurs auteurs jeunesse français, qui acceptent de jouer le jeu des petites contraintes que nous leur demandons de respecter. Par exemple, écrire des phrases complètes, avec sujet verbe et complément. Ou bien encore s’obliger à préciser le locuteur dans un dialogue, si possible au début : l’enfant doit toujours savoir qui parle.

 

Des années de savoir-faire

Tous les romans sont aussi relus par une orthophoniste, qui accompagne Mes premiers J’aime Lire depuis sa création. Elle cherche à effacer les chausses-trappes qui pourraient faire chuter l’attention du lecteur débutant : les sauts dans l’histoire qui créent de l’implicite, les manques de cohérence dans l’expression… Mes Premiers J’aime Lire est bien conçu pour tous les enfants, même ceux qui ont du mal à démarrer la lecture, et pas seulement pour les premiers de classe ! Dans le même ordre d’idée, nous relisons chaque histoire à voix haute, histoire de se mettre dans la situation d’un enfant lecteur et d’éliminer les sonorités trop difficiles à prononcer ou les mots trop complexes.

 

J’écoute, je lis

Pour leur donner un petit coup de pouce, le roman central est lu par un comédien professionnel, et disponible à l’écoute et à la réécoute à l’infini sur le lecteur de CD. Nous utilisons quelques astuces pour simplifier la tâche : le comédien, tout d’abord, lit très lentement (pour lui !), au rythme de lecture d’un débutant. Il prononce toutes les syllabes, s’interdit les élisions… Bref, il s’oblige à lire parfaitement. Une petite sonnerie indique à l’enfant qu’il faut tourner la page, ça paraît bête, mais c’est un repère ultra efficace. Il nous faut pas moins de deux heures pour enregistrer un roman de Mes Premiers J’aime Lire, avec quelques bons fous-rires à la clé !

 

La magie des jeux

Plus besoin d’argumenter longtemps pour convaincre du bien-fondé des jeux : ils distraient, stimulent l’agilité mentale, amusent et détendent. Surtout quand ils sont finement conçus, en lien avec les compétences d’un enfant de 6-7 ans ! Mes Premiers J’aime Lire fait aussi la part belle à la poésie. Une double page, magnifiquement illustrée, lui est consacrée dans chaque numéro. A la découverte des jeux de mots, comme de leur pouvoir de suggestion, les poètes font parfois vibrer de nouvelles cordes sensibles et peuvent créer de nouveaux mondes. La poésie, n’est-ce pas « faire exister un salon au fond d’un lac », selon le mot du philosophe Heidegger ?

 

Rire pour le plaisir… de lire !

Autre lecture plaisir, même si elle n’est pas si facile : la BD. Anatole Latuile, héros du J’aime Lire, vient faire un petit tour et quelques blagues dans nos pages. Et à chaque numéro, l’univers fantasmagorique et rigolo d’Emile et Margot éclate dans toute sa fantaisie. Nous mettons un soin jaloux à aider les lecteurs à circuler entre les bulles et les images, car lire de la BD demande un effort de décryptage conséquent. Lire de la presse magazine, c’est aussi se laisser surprendre par la variété des sujets, découvrir des petites infos inattendues…

 

Tout au long de l’année, l’équipe de la rédaction de Mes Premiers J’aime lire se creuse la tête pour accompagner au mieux les débutants lecteurs. Trouver le bon tempo, éveiller la curiosité, susciter l’envie (au travers des pages d’actualité culturelle « les infos de Zoé »)… sans jamais décourager les enfants et détourner leur attention. Nous sommes fiers de les accompagner dans cette véritable aventure que représente l’entrée dans la lecture. Car une fois qu’on sait lire, c’est pour la vie !

 

Delphine Saulière, rédactrice en chef de Mes Premiers J’aime lire.