Dans les coulisses de nos magazines de Noël

Dans les coulisses de nos magazines de Noël

Les magazines de Noël viennent d’arriver chez vous ou chez les marchands de journaux. Chacun d’eux est comme un immense “Joyeux Noël” adressé à vos enfants. Nous les avons imaginés avec jubilation pour être au rendez-vous de cette belle fête familiale qui rassemble petits et grands dans la joie du partage.

Pour concevoir tous ces numéros tout neufs et entièrement inédits à chaque parution, il en faut du monde et des étapes !

Une vraie ruche !

“Qui a kidnappé le Père Noël ?”, une histoire à découvrir dans le numéro du magazine “J'aime lire” de décembre 2014 - Écrit par Rémi Chaurand - Illustrations : NobDans nos 2 000 m2 du troisième étage au 18, rue Barbès à Montrouge (eh oui, cela fait bien 5 ans que Bayard Presse a quitté la rue Bayard à Paris !) nous sommes près de 200 personnes à nous activer chaque jour dans des open spaces bourrés d’écrans et de papiers, en pile sur les tables ou aimantés aux murs !

Des journalistes, des graphistes et des directeurs artistiques, des concepteurs de jeux, de bricolages, de recettes et de maquettes, des rédacteurs en chef, des assistantes de rédaction, des correcteurs de copies, auxquels il faut ajouter les nombreux illustrateurs et auteurs qui travaillent à la demande depuis chez eux.

Astrapi, numéro 822, “La rédac en folie”, scénario : Paul Martin, Illustrations : Manu Boisteau.Il y a aussi quelques manageurs de direction et des spécialistes en prospection, d’autres qui surveillent nos dépenses mais surtout comptent combien vous êtes, parents, grands-parents, oncles, tantes, instituts, enseignant(e)s, bibliothécaires, responsables de CDI, parrains, marraines, etc., à nous faire confiance pour accompagner vos enfants. Et vous êtes nombreux !

De la réunion de programmation à l’envoi chez l’imprimeur

Un numéro d’un magazine Bayard Jeunesse commence toujours par une réunion de programmation. L’équipe de rédaction qui est composée selon les titres de 5 à 15 personnes se retrouve pendant une journée pour décider du contenu des 4 à 6 numéros à venir.

Chaque rubrique, qu’il s’agisse de documentaire, d’actu, de récit, de questions perso ou de philo, de bricolages, de jeux ou de scénarios de BD et d’aventures de tous nos petits héros, tout cela est décidé dans cette instance avant d’être mis en chantier pour aboutir au BAT (Bon à tirer) qui signe le départ du numéro chez l’imprimeur, avec toutes les indications de formes et de découpes pour les pages cartonnées qui font les surprises des magazines pour les plus petits.

“Sous le sapin de Lili Souris”, une grande histoire interactive avec des trous, des fentes, des découpes, des éléments à détacher… et une petite Lili Souris à promener de page en page. Conception et illustrations : Anett Hardy. Popi, décembre 2014

Tous les stagiaires ou professionnels qui viennent passer quelques jours ou plusieurs mois avec nous sont ébahis du nombre de questions que nous nous posons tout au long de la création d’une rubrique et d’un numéro. Car sous la simplicité de nos pages, il y a beaucoup de travail de simplification. Simplification qui n’est pas un simplisme mais révèle notre volonté de rendre accessible à chacun de nos lecteurs, selon son âge, toute la richesse du monde qu’il habite, y compris son monde intérieur, imaginaire, poétique, psychologique, philosophique, spirituel.

Le plus grand pôle permanent de création pour la jeunesse

Et si nos journées ressemblent bien souvent à celles des abeilles dans une ruche, c’est qu’au terme d’une année, nous avons créé plus de 12 000 pages nouvelles ! Cela fait de nous, de très loin, le plus grand pôle permanent de création pour la jeunesse en France et nous sommes une exception enviée sur la scène internationale.

Toutes nos équipes vous souhaitent un joyeux Noël avec les magazines Bayard Jeunesse du mois de décembre

Et cela, c’est grâce à vous ! Sans le choix que vous faites d’offrir à vos enfants des magazines que nous voulons beaux et intelligents, respectueux de chacun de nos lecteurs et soucieux de lui révéler le meilleur de lui-même et du monde qu’il habite, nous ne pourrions tout simplement pas les créer. C’est donc avec vous, en tenant compte de vos remarques exigeantes et pertinentes, de vos remerciements comme de vos agacements aussi, que nous souhaitons continuer jour après jour à faire le pari d’une presse intelligente, ludique, passionnante et éducative, en perpétuelle recréation.

Joyeux Noël à vous et à vos enfants de la part de toutes les équipes de Bayard Jeunesse !

Agnès Rochefort-Turquin, directrice éditoriale