J’aime Lire Max, un max de lectures, un max de plaisir !

J’aime Lire Max, un max de lectures, un max de plaisir !

A la fin de l’école primaire, les enfants savent lire, mais ne sont pas forcément encore  des lecteurs forcenés. Leur monde s’est bien agrandi, il y a tant de choses à découvrir ! Dans cette activité frénétique, la pause lecture s’avère pourtant essentielle. J’aime Lire Max, grand frère de J’aime Lire, concocte ainsi les mêmes recettes adaptées aux plus grands, avec une pointe d’humour et de délire en prime.

Plongée au cœur de toutes les fictions

Chaque mois, J’aime Lire Max offre un vrai roman inédit, écrit pour les lecteurs par des auteurs jeunesse réputés (Christophe Lambert, Christian Léourier…) comme par des écrivains qui se lancent : il faut donner sa chance à tous et les accompagner dans leur rencontre avec l’imaginaire enfantin. L’équipe de J’aime Lire Max sélectionne avec  précision et exigence les histoires à paraître. Les débats peuvent être vifs et nourris lors des comités de lecture ! Notre souci : faire découvrir la grande variété des genres littéraires : comédie, polar, fantasy, science-fiction, roman d’anticipation, drame réaliste (mais qui se finit bien). Le magazine propose aussi des incursions dans la nouvelle ou le théâtre, histoire d’initier les enfants à tous les genres d’écriture. Les auteurs sont accompagnés dans leur travail de façon à avancer sur une ligne d’équilibriste : être compris par tous les lecteurs, même les moins à l’aise dans la lecture, en préservant leur voix d’auteur et leur propre imaginaire.

Des héros fous, fous, fous

Tralaland et ses voyages intersidéraux légèrement déjantés, Gibus et le moyen-âge ingrat, les invraisemblables énigmes du docteur Enigmus… La BD occupe pas moins de 30 pages chaque mois dans J’aime Lire Max. Genre de prédilection des enfants, elle emmène ses lecteurs dans des mondes parfaitement délirants, où l’humour côtoie l’aventure. Chaque épisode se clôt sur lui-même à chaque numéro et peut se lire indépendamment. Plus facile à lire pour les enfants (toujours notre souci de faciliter l’accès à toutes les lectures !), cela demande parfois des prouesses aux auteurs qui construisent souvent leurs scénario sur une longue distance. Mais ils jouent le jeu, se plaçant eux aussi au service des lecteurs.

Les infos complices

Les lecteurs de J’aime Lire Max, même s’ils aiment lire de la fiction, ne vivent pas dans un monde imaginaire.  Ils sont soumis comme tous les enfants de leur âge à un bombardement incessant d’informations plus ou moins joyeuses. Découvertes scientifiques inattendues, inventions surprenantes,  leur magazine pointe son regard sur ce qui bouge, et leur propose à chaque numéro un tour du monde des infos insolites. Ils peuvent ainsi s’initier à la lecture d’actu, à travers des brèves et des articles étonnants ou incroyables, mais vrais. Comprendre le monde et le médiatiser : J’aime Lire Max obéit ainsi à une des fonctions essentielle de la presse.

Le meilleur des coups de cœur

La partie consacrée aux actualités culturelles est un sillon éditorial que J’aime Lire Max creuse avec énergie et plaisir. Les nouveautés en édition, musique, cinéma se multiplient en direction des enfants : romans, mangas, applis… A nous de faire le tri pour en dégager ce qui peut vraiment avoir du sens pour eux !

Delphine Saulière, rédactrice en chef de J’aime lire Max