Bayard jeunesse réalise un livret de prévention des violences sexuelles faites aux enfants

Bayard jeunesse réalise un livret de prévention des violences sexuelles faites aux enfants

À l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’enfant le 20 novembre, Bayard Jeunesse a réalisé un livret de prévention : « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants », destiné aux 7-13 ans. Peut-être avez-vous déjà reçu ce livret posé sur les magazines Astrapi, J’aime lire, Images Doc et J’aime lire Max de novembre. Ce livret sera également diffusé par nos associations partenaires via leurs réseaux.

Pourquoi ce livret ?

Parce que des milliers d’enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année en France. Selon le dernier rapport de l’ONPE (Observatoire National de la Protection de l’Enfance), les forces de sécurité ont enregistré 19 700 plaintes de mineurs victimes de violences sexuelles, dont 7 000 viols. Cela concerne tous les milieux sociaux. 78 % des victimes ayant porté plainte sont des filles. 80 % des violences sexuelles faites aux moins de 10 ans sont commises par des proches, et 3 fois sur 10 dans la sphère familiale.
Mais beaucoup d’enfants ont peur et se taisent. Seuls 10 % des faits de violence sexuelle sur mineurs font l’objet d’une plainte. Il y aurait en réalité, chaque année, 200 000 mineurs victimes de violences sexuelles.
* Sources : Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI), Ined (enquête Virage 2017) et Miprof.

C’est pour lutter contre ce fléau et alerter les enfants que Bayard Jeunesse a créé ce livret de prévention.

Ce livret a pu voir le jour grâce à l’aide de nombreuses associations ou organisations défendant les droits des enfants : la Fondation Action Enfance, les Apprentis d’Auteuil, le Bureau International Catholique de l’Enfance, le Centre de Victimologie pour Mineurs, Enfance et Partage, l’Unicef, les Scouts et Guides de France, SOS Villages d’enfants, la Croix, l’UCPA et la Fondation Meeschaert. Il a reçu le soutien du Défenseur des Droits.
Les textes et les images ont été spécifiquement conçus pour les enfants, avec la relecture attentive de professionnels qui recueillent quotidiennement la parole d’enfants victimes et les accompagnent dans leurs parcours souvent difficiles.

À Bayard Jeunesse, nous sommes engagés contre les violences sexuelles depuis 2002

“La plupart des gens veulent du bien aux enfants” : ainsi commence le livret. Son but n’est pas de faire peur aux enfants ni d’entamer leur confiance envers l’adulte en général, mais bien de leur donner un outil pour comprendre, réagir et si besoin briser le silence. Parents et éducateurs y trouveront des pistes pour en discuter avec eux.

Vous le savez, nous sommes depuis longtemps à vos côtés pour aider vos enfants à grandir en confiance et à se projeter avec élan dans le monde de demain. Mais pour que leur joie de vivre, leur créativité, leur ouverture au monde et aux autres se développent au mieux, nous pensons qu’il faut aussi enrichir leurs capacités de réflexion, leur esprit critique et leur conscience d’eux-mêmes. Leur apprendre à détecter les premiers signaux d’un malaise en fait partie. Leur donner les mots pour exprimer ce qu’ils vivent de bon ou de moins bon, aussi.

En 2002, nous avions déjà édité un “Petit livre pour dire non aux abus sexuels”. Ce premier livret avait été diffusé à plus d’un million d’exemplaires et avait marqué les esprits par le service rendu à la cause des enfants. 16 ans plus tard, les chiffres d’agressions sexuelles sur mineurs sont toujours effarants et nous souhaitons reprendre le combat de la protection des enfants, en mettant toutes nos compétences éditoriales au service de cette cause.

En parler, c’est protéger les enfants

Parler des violences sexuelles à un enfant est difficile pour tout le monde. Elles sont souvent si inimaginables qu’on ne pense pas nécessaire de l’évoquer devant ses enfants, espérant les protéger de certaines réalités abjectes du monde des adultes.

Et pourtant… en parler, c’est réellement les protéger, en les aidant :

  • à reconnaître les situations où des adultes ne se comportent pas comme ils le devraient avec un enfant,
  • à s’adresser à une personne de confiance s’ils ont déjà perçu des signaux de danger dans le comportement de telle ou telle personne,
  • à rompre le silence s’ils ont été victimes de tentatives d’attouchements ou d’agression, voire s’ils ont été victimes de violences sexuelles,
  • à oser dénoncer des adultes supposés « de confiance », qui peuvent malheureusement appartenir à l’entourage proche, voire au cercle familial.

Prendre le temps de prévenir les enfants, c’est aussi accepter leur fragilité, leur faiblesse de petites personnes en devenir, en plein élan de construction. Un élan vital qui peut être abimé à vie.

Comment utiliser ce livret avec un enfant ?

Ce livret a été conçu et écrit pour être lu tout seul par les enfants. Il s’adresse directement à eux. Vous pouvez le laisser à la disposition de votre enfant, ou le lire avec lui et accueillir ses questions s’il en a. Il présente trois situations à risque, met en scène des façons de réagir, et donne aux enfants des pistes pour se protéger des dangers qu’ils courent s’ils croisent la route d’une personne pédophile.

Il ne s’agit pas :
• d’effrayer outre mesure les enfants.
• de stigmatiser certaines catégories de personnes.
• de poser le soupçon sur les adultes qui ont un geste de tendresse envers un enfant.

Il s’agit :
• de donner un outil aux parents et aux éducateurs pour qu’ils puissent évoquer la question et faire acte de prévention.
• de faire comprendre que parler de ces sujets difficiles aide à briser les tabous et à rompre des secrets destructeurs.

Delphine Saulière, directrice des rédactions -12 ans

Ce livret a pu voir le jour grâce à l’aide de nombreuses associations ou organisations défendant les droits des enfants