Parcoursup : mode d’emploi pour réussir l’inscription

Parcoursup : mode d’emploi pour réussir l’inscription

Les inscriptions en études supérieures sont ouvertes sur la plateforme Parcoursup depuis le 22 janvier. Elles s’achèveront le 14 mars à minuit. Ce mini-guide Phosphore aidera les élèves de terminale (et leurs parents) à bien comprendre la procédure. À télécharger pour ne pas se tromper lors de la formulation des vœux… et après !

Vous trouverez dans ce mini-guide un calendrier des étapes essentielles de Parcoursup et 24 questions-réponses pour aider votre enfant à être sûr(e) de ses choix. En voici quelques-unes…

Calendrier Parcoursup 2019

Cette année, la procédure de Parcoursup se présente en trois étapes et s’étend sur onze mois, de novembre 2018 à septembre 2019. L’une de ses nouveautés concerne le raccourcissement de sa phase principale qui s’arrêtera fin juillet au lieu de début septembre.
1re étape : (novembre-décembre 2018)
– depuis novembre : vous prenez connaissance des formations et des débouchés professionnels sur le site terminales2018-2019.fr
– 20 décembre 2018 : ouverture du site d’information parcoursup.fr
2e étape : (22 janvier-mai 2019)
– du 22 janvier au 14 mars (minuit) : vous vous inscrivez sur Parcoursup et formulez vos dix vœux.
– jusqu’au 3 avril : vous validez vos vœux. Vous complétez et communiquez les dossiers demandés par les établissements. Vous vérifiez l’exactitude des bulletins remontés par votre lycée et fournissez ceux éventuellement manquants.
– avril-mai : les écoles et les formations reçoivent vos différentes candidatures et les trient. Durant cette période, vous pouvez être amené(e) à passer des concours ou des oraux qui apporteront des éléments de tri supplémentaires aux établissements. C’est le cas, si vous désirez rejoindre certaines écoles d’ingénieurs ou de commerce post-bac (concours Advance, concours Puissance Alpha…).
➜ 3e étape : phase principale d’admission (mai-juillet 2019)
– mi-mai : début de la phase principale d’admission. Vous devez accepter ou refuser les propositions.
– à partir de fin juin : s’ouvre parallèlement la phase complémentaire pour candidater aux places laissées vacantes.
– fin juillet : clôture de la procédure principale d’admission.
– mi-septembre : fin de la procédure complémentaire.

“Je veux comprendre Parcoursup - 24 questions-réponses pour être sûr(e) de vos choix”, hors-série Phosphore “Études Sup, le guide 2019”. Texte : Guillaume Ouattara. Illustrations : Fabrice Erre.

Vaut-il mieux valider ses souhaits sur portable ou sur ordinateur ?

Au sein des rectorats, la réponse est claire : toutes les démarches importantes sur Parcoursup doivent être effectuées depuis un ordinateur. En effet, l’an dernier, certains candidats ont perdu leurs vœux en raison de boutons de validation trop petits sur portable qui les ont empêchés de confirmer leurs choix. En revanche, vous pouvez toujours consulter votre dossier et regarder l’évolution de vos places en liste d’attente depuis votre téléphone. Mais pour répondre à une proposition d’admission, il est vivement conseillé d’utiliser un ordinateur.

Est-ce obligatoire de mettre des vœux dans des filières non sélectives ?

Jusqu’en 2017 sur APB, les élèves devaient formuler au moins un vœu dans une filière non sélective (exemple : une licence en fac). Depuis l’arrivée de Parcoursup, cette injonction est supprimée, afin que les volontés des candidats soient vraiment respectées. Attention ! L’année passée, certains, un peu trop ambitieux, se sont montrés si sélectifs que tous leurs souhaits ont été refusés. Alors, nous vous conseillons d’identifier des formations non sélectives à la fac… si, d’aventure, tous vos choix sélectifs étaient retoqués. Par exemple, si vous visez une prépa économique, sachez que les licences AES (Administration économique et sociale) ou Économie-gestion vous permettent d’étudier des disciplines similaires à celles d’une CPGE. Vous pourrez ensuite tenter d’intégrer des écoles de commerce via les admissions parallèles.

“Je veux comprendre Parcoursup - 24 questions-réponses pour être sûr(e) de vos choix”, hors-série Phosphore “Études Sup, le guide 2019”. Texte : Guillaume Ouattara. Illustrations : Fabrice Erre.

Les lettres de motivation et les CV sont-ils vraiment lus ?

Certains enseignants le reconnaissent : ils n’ont pas le temps de lire les lettres de motivation et les CV des candidats. Toutefois, ce constat n’est pas valable partout. De nombreux IUT scrutent avec attention les éléments envoyés par leurs postulants. Dans le doute, soignez tous vos documents remplis sur Parcoursup. Dans vos lettres de motivation, utilisez le vouvoiement pour les personnaliser. Expliquez pourquoi vous désirez rejoindre telle ou telle formation. Précisez aussi si vous l’avez approchée lors de salons ou de journées portes ouvertes, cela jouera en votre faveur. Indiquez le secteur dans lequel vous souhaitez travailler. Dans votre CV, évoquez vos différentes activités extrascolaires. Délégué(e) de classe ? Bénévole dans une association ? Cours de théâtre ? Toutes ces informations seront utiles pour mieux cerner votre profil. Enfin, faites “im-péra-tivement” relire votre CV et vos lettres de motivation par des proches qui vous aideront à détecter les éventuelles fautes d’orthographe, de grammaire et de conjugaison.

“Je veux comprendre Parcoursup - 24 questions-réponses pour être sûr(e) de vos choix”, hors-série Phosphore “Études Sup, le guide 2019”. Texte : Guillaume Ouattara. Illustrations : Fabrice Erre.

Toutes les écoles sont-elles sur Parcoursup ?

Non, toutes les écoles ne sont pas présentes sur Parcoursup. Ainsi, les prestigieuses Sciences Po (elle y entrera en 2020) et Dauphine n’en font pas encore partie, tout comme plusieurs concours d’écoles de commerce. Pour ces dernières, certaines ont franchi le pas, avec leur bachelor. C’est le cas, entre autres, d’Atout+3, de l’ISTEC et de l’IDRAC. Il faut donc regarder toutes les opportunités qui s’offrent à vous, au-delà de la plateforme. Mais restez vigilant(e) car, si toutes les formations de Parcoursup offrent des diplômes reconnus par l’État, ce n’est pas toujours le cas de celles qui y sont extérieures.

Si je prends une année de césure après le bac, pourrai-je trouver une formation au retour via Parcoursup ?

Oui, c’est tout à fait possible. Au moment de votre inscription sur Parcoursup, il faudra que vous cochiez une case pour indiquer que vous souhaitez faire une césure. Lorsqu’elles recevront votre dossier, les écoles n’auront pas accès à cette information et traiteront votre candidature comme toutes les autres. Ce n’est qu’au moment de l’inscription administrative (après la phase d’admission) que vous discuterez des détails de votre césure avec la formation concernée… qui décalera sûrement votre affiliation d’une année.

À quoi correspondent les sous-vœux ?

Vous pouvez inscrire jusqu’à dix vœux non hiérarchisés sur Parcoursup. Le plus souvent, chacun correspond à une filière (exemple : BTS Informatique ou licence de psycho). Pour chacune, vous avez le droit d’ajouter jusqu’à dix sous-vœux qui correspondent aux écoles proposant la formation. Pour le BTS Informatique, vous pourriez avoir en premier sous-vœu le BTS Informatique au Lycée-de-La-Salle à Rennes ; puis en deuxième, le BTS Informatique au Lycée Saint-Luc à Cambrai, etc. Attention, le nombre de vœux multiples est limité à 20. Toutefois, il existe quelques exceptions. Exemple, un concours d’écoles de commerce ou d’ingénieurs, qui comprend plusieurs établissements, compte pour un vœu. Les différents lieux n’entrent pas dans le décompte des sous-vœux. C’est également la même chose pour la Paces en Île-de-France (plusieurs facs, donc).

J’ai dépassé les délais d’inscription : que puis-je faire ?

Les inscriptions sur Parcoursup seront ouvertes du 22 janvier au 14 mars 2019, à minuit. Passée cette date, il ne vous sera plus possible de formuler des vœux en phase principale. Pas de panique, pour autant. Vous aurez un délai pour créer votre dossier sur la plateforme. Et vous pourrez alors postuler aux places vacantes lors de la phase complémentaire, qui débutera à la fin juin. Autre possibilité : opter pour des formations en alternance, disponibles sur Parcoursup après la phase de la formulation des vœux. Cette orientation offre l’opportunité d’acquérir tout de suite une expérience professionnelle. En effet, le cycle scolaire alterne périodes de cours et journées en entreprise. Mais, attention, il faudra en trouver une qui accepte de vous prendre pour valider votre inscription.

C’est quoi le “répondeur automatique” ?

Sur Parcoursup, les vœux que vous entrez ne sont pas classés. C’est la grande différence avec le système précédent Admission post-bac (APB). Pourtant, cette année, une nouvelle forme de hiérarchisation fera son apparition. Il s’agit du “répondeur automatique”, dont le fonctionnement a été précisé par la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. Dès les résultats du bac, les bacheliers sûrs de leur projet pourront choisir à l’avance une réponse automatique à apporter aux propositions qui leur seront faites par les établissements. Ils n’auront plus qu’à se connecter tous les jours pour suivre l’évolution de leur dossier. Cependant, nous vous conseillons de rester vigilant(e) et de continuer à consulter régulièrement le vôtre pour éviter de mauvaises surprises.

“Je veux comprendre Parcoursup - 24 questions-réponses pour être sûr(e) de vos choix”, hors-série Phosphore “Études Sup, le guide 2019”. Texte : Guillaume Ouattara. Illustrations : Fabrice Erre.

Comment être sûr(e) d’obtenir une place à la rentrée ?

Selon le ministère de l’Éducation nationale, 950 bacheliers étaient toujours sans affectation le 21 septembre 2018, à la fermeture de Parcoursup. Quelques conseils vous seront utiles pour éviter cet écueil. D’abord, pensez à sélectionner des filières non sélectives dans votre liste de vœux. L’an dernier, certains candidats n’avaient retenu que des filières sélectives, et tous leurs choix ont été refusés. Ensuite, prenez part à la procédure complémentaire dès qu’elle s’ouvre, si vous êtes toujours en attente sur l’ensemble de vos choix à ce moment-là. Enfin, n’hésitez pas à solliciter votre rectorat pour vous faire accompagner par la Caes, la Commission d’accès à l’enseignement supérieur.

“Je veux comprendre Parcoursup – 24 questions-réponses pour être sûr(e) de vos choix”, hors-série Phosphore “Études Sup, le guide 2019”. Texte : Guillaume Ouattara. Illustrations : Fabrice Erre.

Pour d’autres questions-réponses, téléchargez gratuitement le mini-guide Phosphore “Je veux comprendre Parcoursup en 24 questions-réponses”

Couverture du hors-série Phosphore “Études Sup, le guide 2019, spécial Parcoursup”

 

 

Couverture du magazine Phosphore n°459, 1er février 2019