2 minutes de lecture

Les héros des magazines, des miroirs pour les enfants !


Des personnages familiers font vivre les magazines jeunesse. Avec ces héros drôles et tendres, les enfants de 1 à 10 ans peuvent s’amuser, jouer, découvrir… Mais aussi s’identifier. Petit Ours Brun et les autres sont des miroirs intéressants. Ils accompagnent les jeunes lecteurs vers la confiance en soi et l’autonomie.


Petit Ours Brun, Ariol, Mortelle Adèle… Quel est le point commun entre ces héros ? Ils ont une fonction de « miroir » pour les enfants : les jeunes lecteurs peuvent facilement s’identifier à ces personnages et à leurs aventures. Petit Ours Brun jardine avec ses parents, organise une fête d’anniversaire ou apprend à se brosser les dents… Sa vie quotidienne, simple et paisible, donne confiance. Ariol, le petit âne bleu, a aussi une famille, des amis et quelques tracas. Comme n’importe quel enfant !


Chacun à sa manière, les héros éprouvent des sentiments, expriment leurs émotions et gèrent leurs soucis. Avoir peur du noir, se disputer avec un frère ou une sœur… Le lecteur n’est pas seul dans une situation donnée : les héros, à la fois proches et différents, partagent leurs expériences, souvent avec humour et fantaisie. Les bandes dessinées de Mortelle Adèle racontent l’existence d’une petite fille au caractère bien trempé… Tandis qu’Anatole Latuile est le roi des farces et… des ennuis. Comme un bon copain très rigolo ! Même SamSam va à l’école et discute avec ses super-parents. Mais il a en plus des pouvoirs extraordinaires pour réaliser des exploits. Les fans peuvent là aussi se projeter, s’imaginer avec de grandes capacités.


Quel que soit le personnage, cette identification aide à grandir ! Les magazines proposent des retrouvailles régulières. Les rendez-vous avec ces héros, au sein d’univers bien connus, sont à la fois rassurants et plein de surprises. Ces figures stables et sympathiques peuvent être des modèles (ou parfois des contre-modèles à ne surtout pas imiter !). Avec des préoccupations communes, l’enfant peut se reconnaître dans ces héros. Et également mieux se comprendre et exprimer ses émotions, pour mieux se construire.


Lucie de la Héronnière


Back to top