Astrapi Académie : les gagnants 2020 !
© Astrapi Académie : les gagnants 2020 !

Concours Astrapi académie : les vidéos des gagnants !

Publié le

Chaque année, les enfants de 7 à 11 ans sont invités à participer au grand concours créatif de l’Astrapi académie. L’objectif : gagner des cadeaux… mais surtout, bien s’amuser ! Ils sont près de huit cents à avoir envoyé leurs œuvres à la rédaction, découvrez les vidéos des créations des cinq premiers gagnants de l’édition 2020…

Film de pub : “Connaissez-vous Astrapi” – Gabin, 10 ans

Qui t’a donné l’idée de faire cette publicité filmée ?
On avait déjà inventé des pubs avec mon frère Célian pour rigoler : une pub pour des œufs, une autre pour des pansements… Et comme Célian aime filmer, prendre le son et faire du montage, on a décidé de réaliser un film de pub !

Qui a inventé les personnages du micro-trottoir ?
C’est moi. J’ai écrit les tirades sur l’ordinateur et j’ai imprimé les feuilles pour avoir le texte sur le tournage. Pour le monsieur snob, on voulait faire un Parisien pressé qui marche. Mais comme il pleuvait, on l’a mis au téléphone, et ça a donné le personnage marrant qu’on voit dans le film.

Ça t’a fait quoi quand on t’a dit que tu avais gagné le 1er prix ?
Je m’attendais à finir parmi les cent gagnants, mais pas à avoir le premier prix. Bientôt, on va venir de l’île de la Réunion pour visiter le Futuroscope !

Invention fofolle : “La machine à voyager dans le temps” de Sidonie, 8 ans, et Philippine, 10 ans

Qui a eu l’idée de votre invention, Philippine ou Sidonie ?
On l’a eue à trois : nous deux… et notre mère. On avait déjà eu cette idée l’année dernière, mais on était en vacances et on n’avait pas eu le temps de faire un film.

Qui tient la caméra ?
C’est notre papa. On a dû parfois refaire des prises, car c’est dur de bien dire ce qu’on a à dire. Après, notre maman a fait le montage et les incrustations. C’est nous qui avons fabriqué les boutons de notre machine : on a dû les refaire, car les premiers étaient trop petits.

Quelles choses vont changer dans le futur, d’après vous ?
Peut-être qu’il y aura un jour des taxis et des voitures autonomes à commande vocale ? Et des télés 3D qu’on pourra regarder sans lunettes spéciales ?

Sketch marrant : “Comment survivre au collège !” Marion, 11 ans

Ton entrée au collège s’est-elle passée comme dans ton sketch ?
Presque. Passer d’un seul instituteur à plusieurs profs, forcément, ça fait bizarre. Dans mon sketch, tout est exagéré, bien sûr, mais tout est vrai !

Comment as-tu conçu ton sketch ?
J’ai écrit le texte sur l’ordinateur. J’ai fait attention que les phrases sonnent juste et qu’elles soient compréhensibles. Puis, j’ai imprimé mon texte et je l’ai affiché pour le lire en jouant. Je n’ai pas eu le temps de l’apprendre par cœur, même si je connais la technique pour retenir les choses importantes et les relier en improvisant.

Aimes-tu le théâtre et la scène ?
Je fais du théâtre d’improvisation, comme mes parents, et j’ai pris l’option théâtre au collège. Mes parents font des matchs d’impro. Je suis dans le public et je vote… mais pas forcément pour eux ! Plus tard, j’aimerais devenir comédienne.

Film animé : “La haine du beurre”, Eneko, 9 ans

Aimes-tu le beurre ?
J’adore le petit déjeuner et les tartines. Un matin, j’ai été super énervé d’avoir du beurre trop dur. C’est comme cela qu’est née l’idée de ce film.

Combien de photos t’a-t-il fallu pour ton film en “stop motion” ?
Des centaines ! On a fait plusieurs séances de travail. “On”, c’est moi, mes parents et des amis. Ils m’ont aidé pour prendre toutes les photos et les mettre bout à bout dans l’ordinateur. On a utilisé tout ce qu’il y avait dans la maison, y compris la belle nappe. On a pris des boutons pour faire les yeux du beurre.

Est-ce toi qui fais la “petite musique” du début et les voix ?
On a mélangé plusieurs voix, on les a enregistrées au téléphone et mixées avec l’ordinateur. Moi, je fais le rot quand le beurre mange la cuillère !

Chanson émotion : “Pourquoi, pourquoi ?”, Élise, 12 ans

Ton texte fait-il référence à une chose que tu as vécue ?
Tout à fait, je me suis inspirée d’une expérience personnelle. Certaines personnes ont été harcelantes avec moi. J’ai voulu raconter ce moment dur et donner de l’espoir à ceux qui m’écouteront.

As-tu écrit d’autres chansons ?
Quelques-unes, mais ce que j’aime, c’est surtout improviser des chansons. On fait ça avec des amis sur le chemin de l’école. On a un quart d’heure de vélo à faire, alors on chante tous ensemble, été comme hiver !

C’est toi qui joues de la guitare sur ta chanson ?
Non. Moi, je suis surtout chanteuse. Je fais d’ailleurs partie d’un chœur dans mon collège. C’est mon père qui pratique la guitare. Je tiens d’ailleurs à le remercier de me l’avoir prêtée pour la séance photo !

“Astra+ concours Astrapi académie”, Astrapi n°950, 15 juin 2020. Texte : Christophe Nicolas. Illustrations : Sébastien Touache. Photos : Benoît Teillet. Photos des enfants (andia.fr) : Pierre Marchal, Vincent Baillais, Jérôme Paressant, Éric Soudan, Sébastien Jarry.