Objectif Parcoursup 2022 : les conseils du magazine Phosphore

Publié le

Information, inscription, admission… ce mini-guide du magazine Phosphore décrypte les trois étapes du dispositif Parcoursup, dont la plateforme a ouvert le 20 janvier. Il répond aux nombreuses questions que se posent les élèves de terminale (et leurs parents) et les accompagne tout au long de la procédure. Vous pouvez le consulter dans le numéro du 1er février ou le télécharger ci-dessous.

Calendrier de Parcoursup 2022

Extrait du magazine Phosphore, 1er février 2022. Illustration : Quentin Vijoux.

Étape 1 : information sur les formations et le fonctionnement de Parcoursup.

Étape 2 : création du dossier, ajout des vœux, écriture des dossiers de candidature.
20 janvier : ouverture des inscriptions.
29 mars : date limite pour formuler ses vœux.
7 avril : date limite pour compléter le dossier et confirmer ses vœux.

Étape 3 : réponse aux propositions des formations et inscriptions.
2 juin : ouverture de la phase d’admission.
23 juin : ouverture de la procédure complémentaire (jusqu’au 16 septembre).
15 juillet : fin de la phase principale d’admission.

Étape d’information : “Je prépare mon orientation”

Étape d'information sur Parcoursup 2022. Phosphore, 1er février 2022. Illustration : Quentin Vijoux.

Sans projet bien défini, je vais galérer avec Parcoursup. VRAI ET FAUX

Sans idée préconçue sur ton orientation postbac, tu risques en effet d’être désarçonné·e face aux milliers de formations d’enseignement supérieur présentes sur Parcoursup. Raison de plus pour t’y prendre le plus tôt possible afin de “débroussailler” le terrain : effectue des démarches pour te renseigner, réfléchis à tes envies et à tes points forts. Cela t’évitera de paniquer au moment de formuler des vœux et d’y mettre tout et n’importe quoi.

Cependant, l’avantage de Parcoursup est aussi de te permettre de faire des vœux très différents si tu hésites entre plusieurs voies, et ce, sans que les formations ne soient au courant de tes hésitations. Cela te laisse un répit, jusqu’à la phase d’admission, en juin, pour décider de tes priorités.

Toutes les écoles sont sur Parcoursup. FAUX

Parcoursup regroupe désormais tous les établissements reconnus par l’État. Parmi les dernières formations à avoir intégré la plateforme : les écoles vétérinaires (Alfort, Toulouse, Nantes et Lyon) avec un concours national dédié, mais aussi quelques formations du ministère des Armées. Au total, tu as plus de 17 000 possibilités !

Mais il existe des formations postbac qui recrutent hors Parcoursup, en particulier des écoles privées spécialisées en gestion, journalisme, commerce, transport… À toi de vérifier en allant sur le site de la formation (rubrique “L’école” ou “Statuts” ou “Nos labels”…) si le diplôme délivré est un diplôme national ou visé – délivré seulement par des établissements reconnus par le ministère de l’Enseignement supérieur –, un diplôme certifié* – reconnu par le ministère du Travail, il sera alors répertorié sur le site francecompetences.fr –, ou si c’est un diplôme “maison” dont la valeur dépend de la qualité de la formation.

* La certification n’offre pas de garantie pour la poursuite d’études, mais elle atteste de la pertinence du niveau de qualification professionnelle et de l’adéquation avec les besoins de l’économie.

Face à Parcoursup, je suis seul·e au monde. FAUX

Un problème technique ? Joins un conseiller, via les comptes Twitter, Facebook ou Snapchat de Parcoursup, la messagerie “Contact” accessible depuis ton dossier candidat, ou encore le numéro vert 0800400070.

Tu as aussi la possibilité de t’adresser à tes professeurs principaux et aux conseillers d’orientation. Ils pourront t’expliquer le fonctionnement de la plateforme, t’aider à construire un parcours d’études, à rédiger un “projet de formation motivé” pour chaque vœu, ou te donner leur avis si tu hésites entre plusieurs propositions d’admission.

Plus de 5 000 étudiants “ambassadeurs” dont le contact figure sur les fiches de formation Parcoursup, tout comme celui d’un responsable pédagogique, répondront à tes questions sur le contenu de leur formation, le rythme de travail, etc. N’hésite pas à leur envoyer un message ! Rends-toi sur les forums et salons d’orientation pour discuter avec les enseignants et étudiants des formations susceptibles de t’intéresser. Utilise le “kit forum et salons” du site terminales 2021-2022.fr pour savoir quelles questions poser et optimiser ton temps.

Si je veux, je ne m’inscris pas sur Parcoursup. VRAI et FAUX

Il n’y a pas d’obligation légale à t’inscrire sur Parcoursup… mais difficile de faire autrement si tu veux poursuivre tes études, car la très grande majorité des formations recrutent via la plateforme nationale ! Sans compter que tu seras peut-être amené·e à créer ton dossier en classe avec ton professeur principal (les pratiques diffèrent d’un lycée à l’autre). Si tu veux t’inscrire dans une formation en dehors du système, il faudra présenter une “attestation de non-inscription” (téléchargeable sur Parcoursup à partir du 20 janvier 2022) ou une “attestation de désinscription” de Parcoursup, qui indique que tu renonces à l’ensemble de tes vœux et/ou à une éventuelle proposition d’admission, en téléchargement sur la plateforme à partir du 2 juin, depuis ton dossier candidat… Il faut donc en créer un au préalable !

Les fiches, je m’en fiche ! FAUX

Bien au contraire, la fiche de présentation de chaque formation, accessible via le moteur de recherche de Parcoursup, est un outil précieux. Y figure notamment depuis 2021 une nouvelle rubrique, intitulée “Bac 2021 – Informations aux lycéens”. Tu y trouveras par exemple les parcours conseillés par les formations pour y réussir pleinement : type de bac, spécialités, compétences…

La fiche indique aussi les matières au programme, le nombre de places disponibles, les débouchés, les frais de scolarité, les critères d’examen des vœux, les dates des journées portes ouvertes, le contact d’un responsable pédagogique… Bref, une mine d’informations !

Les attendus, c’est le nom donné aux meilleurs bacheliers. FAUX

Il s’agit des connaissances et des compétences attendues pour avoir toutes les chances de réussir le cursus. Autrement dit, ce sont des “bases” sans lesquelles tu auras plus de difficultés à suivre les cours. Sur Parcoursup, ils sont listés par chaque formation.

Ces attendus te donnent une indication du niveau (fortement) conseillé, mais tu ne dois pas renoncer pour autant. Parfois, tu peux avoir eu une année difficile dans une matière pour une raison particulière (absence prolongée…), mais avoir les capacités de combler tes lacunes. Ton dossier de candidature sera évalué à partir des “critères généraux d’examen des vœux” indiqués dans la fiche de présentation de chaque formation. Les attendus font partie de ces critères, mais tu peux être “sauvé·e” par des appréciations positives comme “en progrès”, “travail régulier”, etc.

Ça sert à rien de postuler si on n’a pas le niveau. VRAI et FAUX

On ne va pas te mentir : dans les filières sélectives, surtout si elles sont très demandées (classes prépas réputées, écoles d’art ou d’architecture…), tu auras peu de chances d’être pris·e si tes résultats sont moyens. Mais le mot d’ordre sur Parcoursup, c’est : “Pas d’autocensure !”

À toi de défendre ta motivation dans ta candidature. Idem pour les filières en apprentissage : si tu parviens à convaincre une entreprise de ta capacité de travail et que tu décroches un contrat, tu seras automatiquement pris·e dans la formation.

Quant aux licences universitaires, non sélectives, elles proposent des parcours de remédiation, donc n’hésite surtout pas à postuler pour avoir un “Oui, si” lors de la phase d’admission (tu seras pris·e dans la formation à condition d’accepter le dispositif de mise à niveau). Attention toutefois : certaines filières très demandées (STAPS, droit, psychologie, PASS… ou d’autres, selon les universités) ne peuvent pas accueillir tous les candidats.

Mes notes au bac ne comptent pas pour Parcoursup. VRAI et FAUX

Ne compte pas trop là-dessus ! Même si l’on écarte le contrôle continu (40 % du bac), qui comprend désormais l’enseignement de spécialité abandonné en classe de première (coefficient 8), seront prises en compte dans Parcoursup tes notes aux épreuves anticipées du bac (français, en première) ainsi qu’aux épreuves finales de tes deux enseignements de spécialité de terminale (en mars).

Seules tes notes à l’épreuve de philosophie et au grand oral arriveront trop tard (en juin) pour être examinées par les formations d’enseignement supérieur.

Mon avenir se joue sur ma fiche Avenir. FAUX

La fiche Avenir est un élément de candidature parmi d’autres, qui sert d’outil de dialogue entre les acteurs du lycée et ceux de l’enseignement supérieur. Et surtout, il est dit dans les textes officiels que “les vœux de chaque élève sont examinés avec bienveillance et confiance”. Autrement dit, l’avis du chef d’établissement sur chacun de tes vœux et les appréciations des professeurs (qui évaluent les critères suivants : méthode de travail, autonomie, engagement citoyen et esprit d’initiative), sont rarement négatifs. Seuls les élèves qui n’ont fourni aucun effort durant l’année ainsi que les “mauvais comportements” seront sanctionnés dans ce document. Tu devrais pouvoir le consulter via ton dossier Parcoursup dès l’ouverture de la phase d’admission.

Seule une boule de cristal permet d’évaluer ses chances. FAUX

Pour chaque formation, tu peux consulter les critères généraux d’examen des vœux. Plus ton profil correspond aux attendus, plus tu montres ta motivation, meilleures seront tes chances. D’autres paramètres interviennent. Sur la carte interactive des formations de Parcoursup, vérifie le nombre de places proposées par la formation, son taux d’accès (le nombre d’admis par rapport au nombre de candidats), la proportion de bacheliers admis selon les séries, ainsi que le rang du dernier appelé en 2020 (le classement du moins bon candidat à avoir intégré la formation l’an passé). Bien sûr, tu n’auras là qu’une estimation de tes chances, ce n’est pas un résultat scientifique !

Étape d’inscription : “Je fais mes vœux et je complète mes candidatures”

Inscription à Parcoursup 2022. Phosphore, 1er février 2022. Illustration : Quentin Vijoux.

On peut faire plus de 10 choix. VRAI

Tu peux inscrire jusqu’à 10 vœux sur Parcoursup. Le plus souvent, chacun correspond à une filière (exemple : BTS Informatique).

Pour certaines filières, tu as la possibilité d’ajouter 10 sous-vœux maximum, chacun correspondant à un établissement proposant cette formation. Pour le BTS Support à l’action managériale, tu pourrais avoir un sous-vœu “BTS Support à l’action managériale au lycée Marcelin-Berthelot à Toulouse” ; un sous-vœu “BTS Support à l’action managériale au lycée Ozenne à Toulouse” et un troisième sous-vœu “BTS Support à l’action managériale au lycée Antoine-Bourdelle à Montauban”, etc. Attention, le nombre total de sous-vœux pour l’ensemble de tes demandes est limité à 20.

Il existe des cas particuliers, comme les concours communs d’écoles (d’ingénieurs, de commerce…). Un vœu = le concours commun, que tu cibles toutes ou seulement certaines écoles.

Faire un seul et unique vœu est un pari très risqué. VRAI

Postuler à un seul vœu n’augmentera pas tes chances de l’obtenir ! Au contraire, tu risques de te retrouver sans rien, a fortiori lorsque l’offre de places est inférieure à la demande ou qu’il s’agit d’une formation sélective. Un exemple : les IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) proposeront pour la rentrée 2022 environ 36 100 places pour plus de 100 000 candidats (689 500 vœux en IFSI à la session Parcoursup 2021).

Joue la sécurité en formulant au moins un vœu dans une licence (qui n’est pas en tension), du secteur qui te branche. Pour les cursus sélectifs, multiplie les candidatures. Si une école prestigieuse te fait rêver, postule et ajoute d’autres écoles similaires mais moins prisées, où tu auras plus de chances d’être accepté·e. Bon à savoir : sur Parcoursup, le moteur de recherche te suggère des formations similaires à celle recherchée.

J’ai le droit de ne choisir que des filières sélectives. VRAI

Comme le stipule la charte de Parcoursup – que tu dois lire et signer quand tu crées ton dossier –, c’est toi qui décides de tes choix d’orientation. On ne peut pas t’obliger à ajouter des licences (formations non sélectives).

Mais c’est important de prévoir une roue de secours au cas où tous tes vœux sélectifs seraient retoqués ! De plus, ça ne coûte rien de postuler, à part un vœu (sur les 10 possibles). Par exemple, si tu vises une classe prépa économique et commerciale, sache que les licences AES (Administration économique et sociale) ou Économie-gestion permettent d’étudier des disciplines similaires. Tu pourras ensuite tenter d’intégrer des écoles de commerce via les admissions parallèles.

Il faut classer ses vœux. VRAI et FAUX

Lorsque tu ajoutes des vœux à ton dossier, tu ne peux pas les classer par ordre de préférence. C’est au moment des propositions d’admission que tu devras te décider. Les délais de réponse sont courts : entre 2 et 5 jours. Pour être réactif·ve et répondre sereinement dès le 2 juin, prends un carnet (ou enregistre une note sur ton portable) et liste quelque temps avant tes vœux dans l’ordre décroissant.

Prends en compte : ton projet d’études ou de métier, la distance géographique, la réputation des écoles, les poursuites d’études et débouchés professionnels, le taux de réussite dans la filière, le coût des études, la qualité de vie sur le campus, etc. Cela t’aidera le moment venu à choisir entre deux propositions d’admission, et à conserver ou renoncer à des vœux en attente. Pour ces derniers, tu auras la possibilité de les classer, dans Parcoursup cette fois, si tu utilises le répondeur automatique.

J’envisage une année de césure, je dois tout de même m’inscrire sur Parcoursup. VRAI

Si tu souhaites faire une césure après ton bac en ayant le statut étudiant et t’assurer une place dans l’enseignement supérieur à ton retour, il faut que tu coches l’option “césure” dans ton dossier Parcoursup. Lorsqu’elles recevront ton dossier, les écoles n’auront pas accès à cette information et traiteront ta candidature comme toutes les autres.

C’est une fois que tu auras adressé un “oui définitif” à une formation, qu’elles auront connaissance de ta demande de partir un an avant d’intégrer le cursus. Tu devras alors la motiver (lettre ou entretien selon les cas). Afin de mettre toutes tes chances de ton côté, prépare-toi bien en amont : cherche un poste en service civique, un stage, une mobilité internationale… La formation peut refuser ta demande, mais c’est rare si tu as bien mûri ton projet.

Les lettres de motivation et CV ne sont pas toujours lus. VRAI

Impossible, pour certains jurys, de lire toutes les lettres de motivation tant elles sont nombreuses (plus de 10 000) ! Toutefois, beaucoup de formations scruteront avec attention les éléments reçus. Dans le doute, soigne tes candidatures. Dans le “projet de formation motivé”, détaille les raisons qui t’ont fait choisir cette formation.

Tu es allé·e aux journées portes ouvertes ? Dis-le ! Indique le secteur dans lequel tu souhaites travailler. Dans ton CV, évoque tes différentes activités extrascolaires. Délégué·e de classe ? Bénévole dans une association ? Cours de théâtre ? Ces informations permettront de mieux cerner ton profil. Un conseil : pense à faire relire ta prose à ton entourage pour traquer les fautes.

Pour intégrer une formation, je peux aussi miser sur mes loisirs. VRAI

Oui, tu peux mettre en avant les connaissances et compétences acquises hors du cadre scolaire. C’est la raison d’être de la rubrique “Vos activités et centres d’intérêt”.

J’ai plus de chance d’être accepté·e dans une formation proche de chez moi. VRAI et FAUX

Pour les formations sélectives (écoles, prépa, BTS, BUT…), le lieu de résidence n’a pas d’incidence sur tes chances d’être admis·e, car le recrutement est national. Ce n’est pas le cas des formations non sélectives (les licences). Lorsque leur capacité d’accueil est inférieure au nombre de candidats, elles doivent respecter un taux maximal d’élèves hors de leur zone académique. Celui-ci est fixé pour chaque université et affiché sur Parcoursup. Si tu vises une filière très demandée (PASS, droit, Staps, psychologie…), pense à postuler dans ton académie, où tu es prioritaire. Petite exception : les candidats des trois académies franciliennes (Paris-Créteil-Versailles) ont les mêmes chances d’accéder à une formation non sélective en Île-de-France.

C’est plus facile d’obtenir un vœu dans une formation en apprentissage. VRAI

Sur le principe, c’est très simple : si tu confirmes un vœu (tu peux en faire jusqu’à 10, jusqu’en septembre) dans une formation en apprentissage, tu obtiendras vite (possible dès mars) cette réponse de la formation : “Candidature retenue sous réserve de la signature d’un contrat”. Si l’idée d’alterner des semaines de cours en centre de formation et d’activité en entreprise (où tu seras rémunéré·e) t’attire, commence dès janvier, en parallèle de tes vœux en apprentissage sur Parcoursup, à démarcher des entreprises pour signer un contrat d’apprentissage.

Ce n’est pas gagné d’avance : appuie-toi sur les réseaux professionnels de ton entourage pour faire connaître ta démarche, et sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Twitter…). N’hésite pas à contacter la formation que tu vises, car les CFA (Centres de formation d’apprentis) ont parfois des listes d’employeurs partenaires à te soumettre. Via Parcoursup, tu auras aussi accès au service “La Bonne Alternance”, qui simplifie tes démarches pour trouver une entreprise.

Sans la spé maths, les écoles d’ingé, c’est mort. VRAI et FAUX

C’est vrai pour la grande majorité des écoles d’ingénieurs : si tu prépares un bac général et que tu n’as pas suivi la spécialité Mathématiques en première et en terminale, tu n’auras pas le profil qu’elles recherchent. Tu peux vérifier ce prérequis dans les “attendus” indiqués par chaque formation sur Parcoursup.

Cependant, tout n’est pas perdu ! Il existe par exemple le concours commun Puissance Alpha, qui regroupe 17 écoles, où tu peux quand même avoir tes chances, si tu as suivi la spécialité maths en première et qu’en terminale, tu as conservé deux enseignements scientifiques de spécialité (physique chimie, SVT, NSI, SI). Le concours est également ouvert aux élèves des filières technologiques STI2D, STL et STAV.

J’ai plus de chance d’obtenir le vœu que j’indique dans “Ma Préférence”. FAUX

Pour chaque formation, tu peux consulter les critères généraux d’examen des vœux. Plus ton profil correspond aux attendus, plus tu montres ta motivation, et meilleures seront tes chances. D’autres paramètres interviennent. Sur la carte interactive des formations de Parcoursup, vérifie le nombre de places proposées par la formation, son taux d’accès (le nombre d’admis par rapport au nombre de candidats), la proportion de bacheliers admis selon les séries, ainsi que le rang du dernier appelé en 2021 (le classement du moins bon candidat à avoir intégré la formation l’an passé). Bien sûr, tu n’auras là qu’une estimation de tes chances, ce n’est pas un résultat scientifique !

Étape d’admission : “Je réponds aux propositions d’admission”

Admission à Parcoursup 2022. Phosphore, 1er février 2022. Illustration : Quentin Vijoux.

Si je suis en attente dès le début de la phase d’admission, c’est mauvais signe. FAUX

Non, c’est une situation fréquente ! En 2021, seulement un peu plus de la moitié (54,9 %) des candidats a reçu une proposition d’admission à l’ouverture de la procédure. Finalement, chacun·e a eu en moyenne cinq propositions d’admission. Rassure-toi : la liste d’attente évolue en permanence. En effet, au départ, les meilleurs élèves ont beaucoup de propositions, mais ils ne peuvent en garder qu’une. Des places se libèrent donc au fil de l’eau. Prends ton mal en patience…

Même sans proposition en phase principale, il te reste trois jokers : la phase complémentaire, les CAES (Commissions d’accès à l’enseignement supérieur) et les formations hors Parcoursup. Alors pas de panique !

L’appli Parcoursup n’est pas fiable. FAUX

L’appli Parcoursup a connu quelques déboires à ses débuts, mais depuis, les équipes techniques du ministère ont corrigé les défauts d’ergonomie de l’application, avec l’aide de lycéens testeurs qui ont donné leur avis sur les améliorations apportées. Le bouton de validation a notamment été éloigné du bouton “déconnexion”. Aujourd’hui, l’appli est fiable : elle te permet de recevoir des alertes (calendrier, propositions d’admission) et d’y répondre.

Avec “Oui, si”, je ne suis pas vraiment admis·e. FAUX

Lorsqu’une licence répond “Oui, si” à ton vœu, cela signifie que tu es accepté·e, à condition de suivre un parcours adapté. L’université pense que tu as les capacités de réussir, mais qu’il te manque certaines bases (les fameux “attendus”). Pour augmenter tes chances de décrocher ton diplôme, elle te proposera un “dispositif d’accompagnement personnalisé” (ou “parcours de réussite”).

Il pourra prendre différentes formes, selon l’établissement d’accueil et ton profil : allongement de la durée de la formation, enseignements méthodologiques ou autres modules en plus – “Apprendre à apprendre”, par exemple. Si tu acceptes une proposition d’admission “Oui, si”, tu t’engages à suivre ce parcours spécifique une fois inscrit·e dans la licence concernée.

Une formation non sélective ne peut pas me refuser. VRAI et FAUX

Avec les formations sélectives, les choses sont claires. C’est “Oui”, “Oui, en attente d’une place” ou “Non”. Avec les formations non sélectives, c’est plus subtil, car il n’y a pas de réponse “Non”. Si la licence dispose de suffisamment de places, elle acceptera tous les candidats. En revanche, si le nombre de demandes dépasse la capacité d’accueil, l’université ne pourra pas satisfaire tout le monde. Les dossiers moins bien classés recevront un “Oui, en attente”.

Il ne te restera plus qu’à espérer des désistements avant le 15 juillet (fin de la phase principale). À cette date, un “Oui, en attente” pour une licence signifiera “Non”. Tu chercheras en phase complémentaire si une formation, où il reste des places, peut te convenir.

Se connecter tous les jours est le seul moyen de ne rater aucune proposition. FAUX

D’abord, il s’agit d’avoir bien en tête le calendrier de la procédure avec les échéances, ainsi que les délais de réponse qui te seront attribués lorsque tu recevras une offre d’affectation (2 à 5 jours). Ces délais seront précisés dans ton dossier, à côté de chaque proposition.

Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour éviter que tu ne sois scotché·e à ton portable pendant cette période stressante. Lorsqu’une formation te proposera une place, tu recevras une alerte par SMS, ainsi qu’une notification sur l’appli (pense à la télécharger). Au moment de la création de ton dossier Parcoursup, on te propose de renseigner les mails et numéros de téléphone de tes parents : ils pourront eux aussi recevoir les alertes. Prends garde : si tu dépasses le délai de réponse, la proposition d’admission sera perdue !

Je peux accepter une proposition, tout en espérant mieux. VRAI

Si tu reçois une proposition d’admission, mais que ce n’est pas ton vœu idéal (pour lequel tu es toujours sur liste d’attente), tu peux dire “Oui” à cette proposition et cliquer sur “Maintenir mon vœu en attente” pour ta formation favorite. Tu peux aussi conserver d’autres vœux, ou y renoncer s’ils t’intéressent moins que la proposition que tu viens d’avoir. Cela libérera des places !

Attention ! Si pour ta formation préférée, tu es très loin sur la liste d’attente par rapport au dernier admis l’an dernier, ou que les places se libèrent au compte-goutte, tu risques d’espérer en vain jusqu’à la fin de la phase principale. Le plus important est de bien réfléchir à tes préférences entre tes vœux, afin de prendre les bonnes décisions pendant cette période d’admission.

Avec le répondeur automatique, plus besoin de se connecter à Parcoursup. VRAI et FAUX

Dès l’ouverture de la phase d’admission, il sera possible d’activer l’option “Répondeur automatique”. Si tu es sûr·e de tes choix, tu pourras classer tous tes vœux en attente (hors vœux en apprentissage) par ordre de préférence. Ainsi, le répondeur gérera à ta place les réponses aux formations. Quand une proposition arrivera, son acceptation sera automatique et le répondeur conservera les vœux en attente mieux classés.

Ce système permet d’être plus serein : tes choix seront pris en compte sans que tu aies à consulter la plateforme, et tu recevras une alerte (SMS, mail…) quand le répondeur aura agi. Note bien que l’utilisation du répondeur automatique est facultative. Par ailleurs, si tu as des vœux en apprentissage, tu devras te connecter à ton dossier Parcoursup dès que tu auras trouvé un employeur.

Dans le doute, il est préférable de maintenir des propositions en attente. FAUX

Lors du point d’étape début juillet, si tu as conservé des vœux pour lesquels tu es en liste d’attente, tu devras obligatoirement indiquer ceux qui t’intéressent toujours (sans action de ta part, ils seront perdus). Si tu as obtenu une proposition d’admission que tu as acceptée en attendant mieux, ne maintiens que le ou les vœux qui t’intéressent davantage que cette formation. Cela ne sert à rien de garder des vœux “moins bien” juste pour voir si tu aurais été pris·e ou pas… Pire : ce n’est pas sympa pour les élèves en liste d’attente qui espèrent une place dans ces formations !

En revanche, si tu n’as aucune proposition d’admission et uniquement des “Oui, sur liste d’attente”, maintiens tous tes vœux pour maximiser tes chances.

Je peux perdre tous mes vœux en attente. VRAI

Lorsque tu recevras une proposition d’admission (elles n’arrivent pas toutes en même temps), le délai qu’on te donnera pour répondre “oui” ou “non” sera indiqué en face du vœu concerné. Si tu ne réponds pas dans le délai imparti, tu perdras à la fois cette proposition, mais aussi tous tes vœux en attente.

Idem pendant le point d’étape (début juillet) : tu devras confirmer les vœux en attente que tu souhaites conserver, sinon ils disparaîtront. Auquel cas tu disposeras de 5 jours pour contacter les équipes support de Parcoursup et demander une réaffectation de tous tes choix. Pour éviter cette angoissante situation, un mot d’ordre : réactivité !

En cas de refus, je ne peux pas faire grand-chose. VRAI et FAUX

Si tu justifies d’une situation particulière – handicap, problème de santé invalidant, charge de famille, pratique d’un sport de haut niveau –, et que tu n’as pas de proposition, tu peux contacter le rectorat et demander un réexamen de ton dossier.

Pour les autres candidats, le recours est possible pour les formations non sélectives. Si, à l’issue de la phase complémentaire, tu reçois une notification de refus d’admission faute de places suffisantes dans une licence, tu auras un mois pour envoyer une lettre recommandée au président de l’université. Tu pourras lui demander de te fournir le détail des critères et modalités d’examen de ton dossier, et qu’il t’inscrive dans la licence concernée. En cas de refus, un recours sera possible devant le tribunal administratif. Mais c’est si long que tu risques de perdre une année, mieux vaut donc envisager un plan B en parallèle.

Si je n’ai que des réponses négatives à l’issue de la phase principale, c’est le début de la fin. FAUX

L’an dernier, un peu moins de 22 % des lycéens (parmi ceux qui ont eu le bac) n’avaient pas reçu d’offre d’affectation à l’issue de la phase principale (seulement 13,4 % pour la filière générale). Si tu te retrouves dans cette situation, utilise la phase complémentaire (du 23 juin au 16 septembre) pour voir où il reste des places disponibles. Tu pourras formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux. Dès le 1er juillet, si tu n’as toujours aucune proposition d’admission, sollicite via ton dossier Parcoursup la CAES (Commission d’accès à l’enseignement supérieur) de ton académie.

Tout le monde peut candidater à la phase complémentaire. VRAI

Quelle que soit ta situation : refusé·e, en attente partout ou accepté·e dans une formation qui ne te correspond pas, tu pourras postuler à la phase complémentaire, en parallèle de la phase principale. Elle te permettra, à partir du 23 juin, de formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux. Il y aura moins de choix, car seules seront proposées les écoles où il reste des places.

Attention : si une formation t’a été refusée en phase principale, tu ne pourras pas y postuler en phase complémentaire. Consulte régulièrement Parcoursup pour voir si de nouvelles opportunités se présentent.

Une fois accepté·e, je peux partir tranquillou en vacances. FAUX

Après avoir définitivement accepté une proposition d’admission, tu devras procéder à ton inscription administrative dans ton futur établissement. Ce sera la toute dernière étape avant ton entrée dans l’enseignement supérieur ! Chaque formation a ses propres modalités et son calendrier d’inscription. Cela ne commencera pas avant les résultats du bac : obtenir ton diplôme est la condition sine qua non pour être admis·e.

Pour connaître la procédure, direction ton dossier Parcoursup. Les démarches à suivre et le délai imparti pour t’inscrire seront précisés à côté de la proposition que tu as acceptée définitivement. En cas de doute, contacte le service des admissions de ta future école. Après quoi tu auras bien mérité tes vacances !

Cet extrait du livret “Objectif Parcoursup 2022” ne comporte pas les témoignages des anciens “candidats”.
Vous pourrez les lire en téléchargeant gratuitement l’intégralité du livret, offert par le magazine Phosphore.

Extrait du magazine Phosphore, 1er février 2022. Textes : Martin Rhodes, Natacha Lefauconnier. Illustrations : Quentin Vijoux.